Cultivez le sentiment d’appartenance de vos collaborateurs

Olivier septembre 13, 2020 0 Comments

D

évelopper le sentiment d’appartenance et d’engagement au cœur d’une entreprise, repose sur plusieurs éléments. En effet, et comme l’indique la fameuse pyramide de Maslow, il est important de respecter une hiérarchie de besoins primordiaux, pour fidéliser ses collaborateurs à long terme.

Selon une enquête menée par La Tribune, il s’est avéré que plus de 40 % des employés ont quitté leur emploi en moins d’un an après leur recrutement. D’un autre côté, la grande majorité des entreprises remarquent la volatilisation de ses compétences, sans se rendre compte des vraies raisons qui engendrent ce fléau.

Qu’est ce qu’un sentiment d’appartenance en entreprise ?

C’est une philosophie interne qui détermine un lien humain entre le salarié et l’entreprise. Or, le rapport d’argent et des bénéfices partagés, le sentiment d’appétence se crée en la présence d’estime, de sécurité, de respect et d’encouragement. Soit un ensemble de besoins psychologiques qui permet à chaque collaborateur de se sentir dans le bain du développement de l’entreprise.

Nombreux sont les facteurs de l’insatisfaction dans le domaine professionnel, nous soulignons comme exemple : les relations interpersonnelles tendues, les horaires de travail non adaptés, l’absence des avantages sociaux, l’absence d’un plan de développement ou de carrière, la non-valorisation de la vie humaine, le manque d’activités, de formations et bien encore..

Pour revenir à la pyramide de Maslow, réalisée par le psychologue Abraham Maslow en 1940, cette dernière explique plus particulièrement les facteurs qui favorisent amplement le sentiment de l’appartenance et de la motivation, plus particulièrement en entreprise.

Divisés en 5 catégories principales, ces besoins sont comme suite : Les besoins psychologiques (respiration, faim, soif, sexualité, sommeil, élimination), les besoin de sécurité (environnement stable, paisibilité), les besoins d’appartenance et d’amour (affection des autres), les besoins intimes (respect, appréciation, reconnaissance), ainsi que le besoin d’accomplissement de soi.

Limitez le taux d’attrition chez vos collaborateurs : les solutions

La mission du directeur des ressources humaines consiste à garder l’équilibre et le bon fonctionnement de la vie humaine au cœur de chaque entreprise. Il est bon à savoir, que la rétention de ses employés forme un enjeu majeur pour la réussite de chaque société. Pour achever cette approche, il est fortement conseillé de créer une vie sociale basée sur la confiance et le respect mutuel entre les différents collaborateurs.

Qui a dit que travailler ne doit pas être lié à l’amusement ?! Si vous désirez cultiver la motivation et l’appartenance de vos employés, pensez en premier aux avantages sociaux, comme les congés à volonté, la flexibilité des horaires de travail, les challenges, les primes, les activités…etc.

S’ajoute à ceci, une série d’astuces et d’actions, capables d’injecter le bonheur et le bien-être à la vie de votre bureau. À ce niveau, nous citons, l’importance de la présence d’un plan de carrière de chacun de vos salariés. Donnez également de l’importance à la formation professionnelle (formation nouvelles technologies-nouveau métier-nouveau produit), en interne ou en externe.

Un peu de folie au travail ne dérangera personne ! Pourquoi ne pas voter pour une table de réunion ping-pong ? Un week-end sportif, une ambiance karaoké ou encore un atelier cuisine ? Cela peut paraître enfantin, par contre, c’est le type d’activité qui attire davantage les salariés. D’ailleurs les grandes entreprises dans le monde tel que « Google », soucieuses d’apporter un enivrement idéal à ses collaborateurs, votent pour les moyens de divertissement les plus décalés.

Pour booster l’évolution de votre entreprise, investir dans le matériel ne s’avèrent pas suffisent, car le côté humain a aussi son mot à dire. Penser à créer un environnement positif et dynamique ainsi que de fidéliser ses collaborateurs sur le long terme, peut créer des miracles. Ceci est le nouvel enjeu du métier du responsable des ressources humaines.

Pour booster l’évolution de votre entreprise, investir dans le matériel ne s’avèrent pas suffisent, car le côté humain a aussi son mot à dire. Penser à créer un environnement positif et dynamique ainsi que de fidéliser ses collaborateurs sur le long terme, peut créer des miracles. Ceci est le nouvel enjeu du métier du rFinalement, un salarié heureux justifie un taux de productivité de 12 % de plus qu’un salarié mécontent. Aujourd’hui, et selon une étude TNS-Sofres, 99% de PME déclarent avoir mis en place une stratégie interne, pour développer la qualité de vie au cœur de leurs entreprises … Pourquoi pas vous ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *