Salaires
35 000 € (fixe et primes )

Expérience
1 ANS

Éducation
CAP

Vendeur comptoir

Dans l’univers de la vente, le vendeur de comptoir se distingue par sa double expertise : il conjugue une connaissance pointue des produits avec un sens aigu de la relation clientèle. Ce rôle clé transforme chaque interaction en une expérience sur-mesure, établissant un pont de confiance inébranlable entre le client et l’entreprise.

Il crée une véritable expérience d’achat en offrant des conseils personnalisés, en écoutant attentivement les besoins des clients, et en proposant des solutions adaptées qui reflètent la qualité et la valeur de son entreprise. Sa mission va au-delà de la transaction commerciale : il s’engage à bâtir une relation de confiance durable, faisant de lui un conseiller privilégié et un partenaire de choix dans chaque décision d’achat.

 

Missions du vendeur de comptoir.

Le vendeur de comptoir assume des responsabilités variées pour assurer la satisfaction et la fidélisation de la clientèle.

  • Accueillir et conseiller la clientèle sur le point de vente.
  • Présenter et vendre des produits, soulignant leurs caractéristiques techniques.
  • Gérer les commandes et le réapprovisionnement des stocks.
  • Offrir un service après-vente de qualité.
  • Assurer une présentation attrayante des produits.
  • Maintenir la propreté et l’ordre du magasin ou du présentoir.
  • Contribuer à l’augmentation des ventes et atteindre les objectifs fixés.
  • Fidéliser la clientèle grâce à un service exceptionnel.

Quelles sont les compétences requises du vendeur de comptoir.

 

Pour exceller en tant que vendeur de comptoir, il est essentiel de posséder une expertise technique approfondie sur les produits, ce qui permet d’offrir des conseils précis et personnalisés aux clients.

  1. Expertise technique : Connaissance approfondie des caractéristiques et spécifications des produits.
  2. Aptitudes commerciales : Capacité à comprendre et répondre aux besoins des clients.
  3. Excellentes compétences relationnelles : Établir une communication efficace et une relation de confiance avec les clients.
  4. Écoute active : Comprendre précisément les demandes des clients pour offrir des solutions adaptées.
  5. Curiosité et veille continue : Se tenir informé des évolutions des produits et du marché.
  6. Présentation soignée : Maintenir une apparence professionnelle, surtout dans les secteurs nécessitant des normes d’hygiène strictes.
  7. Sens de l’organisation : Gérer efficacement les tâches et les priorités au quotidien.
  8. Persuasion : Inciter les clients à prendre des décisions d’achat éclairées.
  9. Rigueur : Suivre les procédures et assurer la précision dans le travail.

 

Comment devenir vendeur comptoir  ?

Pour devenir vendeur de comptoir, diverses formations sont proposées, adaptées selon le niveau d’entrée et les objectifs professionnels :

  • Niveau secondaire : CAP/BEP ou Bac Pro dans un domaine technique ou commercial, permettant une première approche du métier.
  • Niveau post-secondaire : BTS Technico-commercial, BTSA Technico-commercial, ou DUT Techniques de commercialisation, offrant une spécialisation plus poussée.
  • Formation continue ou alternance : Possibilité de suivre ces cursus en alternance pour allier théorie et pratique, avec des stages en entreprise.

Ces parcours sont conçus pour équiper les aspirants vendeurs de comptoir avec les compétences techniques et commerciales nécessaires pour réussir dans ce rôle.

 

Quelle est la rémunération  d’un vendeur de comptoir ?

La rémunération d’un vendeur de comptoir débute autour du SMIC et peut atteindre jusqu’à 2 500 € bruts mensuels pour un profil senior, avec un salaire moyen annuel variant significativement en fonction de l’expérience et des performances.

Les débutants peuvent s’attendre à un salaire proche de 27 000 € annuels, tandis que les vendeurs expérimentés peuvent aspirer jusqu’à 53 000 €. Les primes et bonus, tels que les primes sur objectifs ou de participation, ainsi que la possibilité d’un 13e mois, jouent un rôle crucial dans l’évolution de cette rémunération.

 

Quelles perspectives d’évolution pour vendeur de comptoir ?

Le parcours d’un vendeur de comptoir offre un éventail d’opportunités pour évoluer vers des positions de leadership ou des rôles plus spécialisés. Avec de l’expérience, il peut prétendre au poste de responsable de magasin, gérant les opérations de vente et une équipe. Devenir chef d’entrepôt est une autre avenue, supervisant les flux de marchandise. L’évolution peut également mener vers des postes de vendeur itinérant ou de VRP, et même d’animateur de vente pour promouvoir des produits spécifiques. Technico-commercial est aussi une progression naturelle, offrant une combinaison de défis techniques et commerciaux.

 

Vendeur de comptoir, maîtriser le jargon spécifique.

  1. SKU (Stock Keeping Unit) : Identifiant unique attribué à chaque produit en stock, utilisé pour gérer l’inventaire et faciliter le suivi des articles.
  2. Cross-selling : Technique de vente incitant le client à acheter des produits complémentaires à l’article principal qu’il se propose d’acheter, augmentant ainsi la valeur de la vente.
  3. Upselling : Stratégie visant à encourager les clients à acheter une version plus chère ou améliorée du produit qu’ils envisagent initialement, pour maximiser le revenu.
  4. FIFO (First In, First Out) : Méthode de gestion des stocks selon laquelle les articles stockés en premier sont vendus ou utilisés en premier, essentielle pour les produits périssables ou à cycle de vie court.

 

Explorez nos métiers en Vidéos !

Plongez dans notre collection de vidéos métiers pour obtenir un aperçu dynamique de diverses carrières.