Comment préparer et soigner le départ des collaborateurs : L’importance de l’offboarding en RH et son lien avec l’onboarding

L’offboarding, un processus RH essentiel, est souvent négligé par les entreprises. Pourtant, il joue un rôle crucial dans la gestion du départ d’un salarié et le renforcement de la marque employeur. Dans cet article, nous allons explorer ce qu’est l’offboarding, pourquoi il est important, et comment le mettre en œuvre efficacement.

Définition de l’offboarding

L’offboarding, ou processus de sortie, désigne la période précédant le départ d’un salarié de l’entreprise. Il s’agit d’un ensemble de procédures administratives et humaines visant à faciliter la transition pour le salarié sur le départ et pour l’entreprise. Ce processus peut inclure la passation des tâches, la clôture des accès, la remise du solde de tout compte, et l’organisation d’un pot de départ.

Comprendre l’offboarding : un processus essentiel pour chaque salarié

L’offboarding est tout aussi important que l’onboarding, le processus d’intégration d’un nouveau collaborateur. Il permet de soigner le départ du collaborateur, de laisser une bonne image de l’entreprise, et de transformer ce départ en opportunité de fidélisation. En effet, un salarié qui quitte l’entreprise dans de bonnes conditions peut devenir un ambassadeur de la marque employeur, voire un collaborateur boomerang, c’est-à-dire un salarié qui revient travailler au sein de l’entreprise après une période passée ailleurs.

Pourquoi mettre en place une stratégie d’offboarding ?

Investir dans une stratégie d’offboarding est bénéfique pour l’entreprise à plusieurs égards. D’une part, cela envoie un message positif aux salariés actuels et futurs sur la manière dont l’entreprise traite ses collaborateurs, même lorsqu’ils quittent l’entreprise. D’autre part, cela permet de récolter du feedback précieux de la part du salarié sortant, qui peut aider l’entreprise à identifier des pistes d’amélioration.

Identifier les bonnes pratiques pour un offboarding réussi

Pour réussir l’offboarding d’un collaborateur, plusieurs bonnes pratiques peuvent être mises en place. Parmi elles, on peut citer la réalisation d’un entretien de départ pour faire le bilan, la mise en place d’une passation progressive des tâches, ou encore la remise d’un certificat de travail et d’une lettre de recommandation.

Comment réussir l’offboarding d’un collaborateur ?

La réussite de l’offboarding repose sur une bonne préparation. Il est important de prévoir en amont toutes les spécificités liées au départ d’un salarié, qu’il s’agisse d’une rupture conventionnelle, d’une fin de contrat, ou d’un départ à la retraite. Il est également crucial de clôturer tous les accès du salarié à l’entreprise, qu’ils soient physiques (badge, clés) ou numériques (mots de passe, accès à la messagerie).

Gérer le départ d’un salarié : les étapes clés de l’offboarding

La gestion du départ d’un salarié passe par plusieurs étapes clés. Tout d’abord, il est importantde communiquer clairement sur les raisons du départ, tant avec le salarié concerné qu’avec les membres de l’équipe. Ensuite, il faut organiser la passation des tâches et s’assurer que le salarié a bien remis tout le matériel appartenant à l’entreprise. Enfin, l’entreprise doit procéder à la clôture administrative du contrat, qui comprend la remise du solde de tout compte et du certificat de travail.

L’offboarding : une étape administrative importante

L’offboarding ne se limite pas à la gestion du départ du salarié. Il s’agit également d’une étape administrative importante qui comprend la remise de certains documents comme le certificat de travail, l’attestation Pôle emploi, et le solde de tout compte. Il est également nécessaire de clôturer tous les accès du salarié, qu’ils soient physiques ou numériques, et de récupérer le matériel appartenant à l’entreprise.

La passation : une phase clé de l’offboarding

La passation des tâches est une phase clé de l’offboarding. Elle permet d’assurer la continuité des activités malgré le départ du salarié. Pour être efficace, elle doit être organisée au mieux et impliquer les membres de l’équipe. Il peut être utile de répertorier les bonnes pratiques inhérentes au poste pour faciliter la prise de poste du nouveau collaborateur.

Quelles sont les bonnes pratiques pour un offboarding efficace ?

Pour un offboarding efficace, il est recommandé de préparer le départ du salarié en amont, de communiquer clairement sur les raisons du départ, de soigner le départ du collaborateur, et de garder le contact avec l’ancien salarié. Il est également important de recueillir le feedback du salarié sortant pour identifier les éventuelles pistes d’amélioration.

L’exit interview : faire le bilan et garder le contact

L’exit interview, ou entretien de départ, est un moment privilégié pour faire le bilan de la collaboration et recueillir le feedback du salarié. C’est également l’occasion de maintenir une bonne relation avec le salarié, qui peut devenir un ambassadeur de l’entreprise ou revenir un jour au sein de l’entreprise.

Comment gérer l’offboarding d’un salarié sur le départ ?

La gestion de l’offboarding d’un salarié sur le départ doit être anticipée et organisée. Il est important de prévoir une passation des tâches, de communiquer sur le départ, de clôturer les accès du salarié, et de réaliser un entretien de départ. Il peut également être utile de donner des conseils au salarié pour la suite de sa carrière.

Les départs des collaborateurs : une opportunité pour fidéliser

Les départs des collaborateurs peuvent être vus comme une opportunité pour fidéliser. En effet, un salarié qui quitte l’entreprise dans de bonnes conditions peut devenir un ambassadeur de la marque employeur, voire un collaborateur boomerang. Il est donc important de soigner le départ des collaborateurs et de maintenir une bonne relation avec eux.

Conclusion

En conclusion, l’offboarding est un processus RH essentiel qui permet de gérer le départ d’un salarié de manière efficace et respectueuse. Il contribue à renforcer la marque employeur et à fidéliser les collaborateurs, même après leur départ. Pour être réussi, l’offboarding doit être anticipé, organisé, et inclure des étapes clés comme la passation des tâches, l’exit interview, et la clôture administrative du contrat. En adoptant ces bonnes pratiques, les entreprises peuvent transformer le départ d’un salarié en une opportunité de croissance et d’amélioration.

Auteur

Olivier NIEL

Enthousiaste des domaines de l’innovation et des ressources humaines, Olivier Niel partage son expertise à travers des articles dynamiques sur notre blog.

Voir d'autres articles

Qu'est-ce que l'ikigai et comment peut-il vous aider à vivre une vie plus heureuse ?

Qu’est-ce que l’ikigai et comment peut-il vous aider à vivre une vie plus heureuse dans notre quotidien ou emploi?

Qu’est-ce que l’ikigai ? Ikigai est un mot japonais qui se traduit librement par « raison d’être » Il s’agit d’une philosophie...

two person sitting in front of table

Qu’est-ce que le Consultative selling ?

Bienvenue dans le monde fascinant du consultative selling, ou comme on dit en bon français, la vente consultative. Si vous...

Pourquoi les commerciaux doivent utiliser les réseaux sociaux 

Aujourd’hui, il est indispensable d’inclure les réseaux sociaux dans sa stratégie marketing. En France, plus de 38 millions d’utilisateurs sont...