Qu’est-ce qu’un contrôle de références ?

Avez-vous déjà engagé quelqu’un sans vérifier ses références et regretté cette décision par la suite ? Le contrôle de références est une étape cruciale dans le processus de recrutement, souvent négligée, mais qui peut éviter bien des désagréments. En tant que recruteur, manager ou responsable RH, vous savez que trouver le bon candidat ne se limite pas à évaluer des compétences sur un CV ou lors d’un entretien. Il est tout aussi important de comprendre l’historique professionnel et les performances passées du candidat. C’est là qu’intervient le contrôle de références.

Cette vérification peut faire la différence entre embaucher un candidat idéal et commettre une erreur coûteuse. Pourtant, nombreux sont ceux qui négligent cette étape par manque de temps ou de ressources, ou simplement parce qu’ils ne savent pas comment s’y prendre efficacement. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur ce qu’est un contrôle de références, pourquoi il est si important, et comment le réaliser de manière efficace.

Nous aborderons également les erreurs courantes à éviter, partagerons des meilleures pratiques pour garantir un contrôle réussi, et vous présenterons les meilleurs outils disponibles en France pour simplifier cette démarche. Finalement, nous discuterons de l’impact significatif que peut avoir un bon contrôle de références sur votre processus de recrutement. Préparez-vous à découvrir comment cette étape clé peut transformer votre méthode de sélection de candidats, et vous aider à recruter avec plus de confiance et de succès.

Définir le contrôle de références

Qu’est-ce qu’un contrôle de références ? Le contrôle de références est un processus utilisé par les recruteurs et les responsables RH pour vérifier l’exactitude des informations fournies par un candidat et évaluer ses performances passées. Cette étape implique généralement de contacter les anciens employeurs, collègues ou toute autre personne ayant travaillé directement avec le candidat. L’objectif est d’obtenir des informations complémentaires sur les compétences, le comportement, l’éthique de travail et les réalisations du candidat dans ses précédents postes.

Les objectifs principaux du contrôle de références

Le contrôle de références permet de :

  • Vérifier la véracité des informations fournies : S’assurer que les détails sur le CV et les affirmations faites lors des entretiens sont exacts.
  • Évaluer les performances passées : Obtenir des retours concrets sur les compétences et les contributions du candidat dans ses anciens rôles.
  • Comprendre le comportement et l’attitude : Évaluer l’éthique de travail, la capacité à travailler en équipe, la gestion du stress et d’autres aspects comportementaux.
  • Réduire les risques de recrutement : Minimiser les risques d’embaucher un candidat inadapté qui pourrait nuire à l’entreprise.

Les types de références

Les références peuvent être classées en plusieurs catégories :

  1. Références professionnelles : Celles-ci incluent les anciens managers, superviseurs, ou collègues qui ont directement travaillé avec le candidat. Elles sont souvent les plus précieuses.
  2. Références académiques : Utilisées surtout pour les candidats en début de carrière, elles proviennent de professeurs, mentors ou conseillers académiques.
  3. Références personnelles : Des personnes qui connaissent bien le candidat mais n’ont pas travaillé avec lui. Elles sont moins courantes dans un contexte professionnel.

Le processus de contrôle de références

Le processus de contrôle de références comprend plusieurs étapes clés :

  1. Préparation : Identifier les références à contacter et préparer les questions à poser.
  2. Contact : Joindre les références par téléphone, email ou via des plateformes spécialisées.
  3. Enquête : Poser des questions spécifiques sur le candidat, en couvrant des domaines tels que les compétences techniques, les performances, et les comportements professionnels.
  4. Analyse : Évaluer les réponses obtenues pour déterminer la pertinence du candidat pour le poste.

Questions courantes lors du contrôle de références

Voici quelques questions typiques posées lors d’un contrôle de références :

  • Pouvez-vous confirmer les dates d’emploi du candidat et son titre de poste ?
  • Comment décririez-vous les principales responsabilités et les performances du candidat ?
  • Quelles sont les principales forces et faiblesses du candidat ?
  • Le candidat a-t-il démontré des compétences spécifiques qui pourraient être pertinentes pour notre poste ?
  • Recommanderiez-vous ce candidat pour une position similaire ?

Le contrôle de références est une étape essentielle pour valider les qualifications et l’aptitude d’un candidat. En le réalisant correctement, vous pouvez non seulement confirmer les informations présentées par le candidat mais aussi obtenir des perspectives précieuses qui peuvent influencer votre décision finale.

Pourquoi le contrôle de références est-il important ?

Le contrôle de références est un élément clé du processus de recrutement qui ne doit pas être négligé. Bien qu’il puisse sembler chronophage, il offre de nombreux avantages qui justifient pleinement son investissement en temps et en ressources. Voici pourquoi le contrôle de références est crucial :

Validation des informations

Vérifier l’exactitude des informations fournies par le candidat est la première raison pour laquelle le contrôle de références est important. Les candidats peuvent parfois embellir ou exagérer leurs compétences, leurs réalisations ou leurs responsabilités dans leurs CV et lors des entretiens. En contactant les anciens employeurs et collègues, vous pouvez confirmer que ce qui a été présenté est bien fidèle à la réalité. Cela vous aide à éviter les surprises une fois que le candidat est en poste.

Évaluation des performances passées

Obtenir des informations sur les performances passées est essentiel pour prévoir les performances futures. Les références professionnelles peuvent fournir des exemples concrets de la manière dont le candidat a accompli ses tâches, atteint ses objectifs et contribué à l’équipe. Cette évaluation objective est souvent plus fiable que les auto-évaluations du candidat.

Compréhension du comportement et de l’attitude

Évaluer le comportement et l’attitude du candidat en milieu professionnel est une autre dimension cruciale. Les compétences techniques sont importantes, mais les compétences interpersonnelles et le comportement général jouent un rôle tout aussi vital dans le succès d’un employé. Les anciens employeurs peuvent vous parler de la manière dont le candidat interagit avec ses collègues, gère le stress, et s’adapte aux changements.

Réduction des risques de recrutement

Réduire les risques associés à un mauvais recrutement est peut-être le plus grand avantage du contrôle de références. Embaucher un mauvais candidat peut coûter cher à une entreprise, non seulement en termes financiers, mais aussi en termes de moral des équipes et de productivité. En vérifiant les références, vous pouvez éviter les candidats qui présentent des comportements problématiques ou des incohérences dans leur parcours professionnel.

Conformité aux politiques et normes de l’entreprise

Assurer la conformité aux politiques internes et aux normes de l’industrie est également important. Certaines entreprises et industries ont des exigences strictes concernant les antécédents professionnels des employés. Le contrôle de références peut vous aider à vous assurer que vous respectez ces exigences, réduisant ainsi les risques de conformité.

Avantages concurrentiels

Gagner un avantage concurrentiel dans le processus de recrutement. En effectuant des contrôles de références approfondis, vous pouvez sélectionner les candidats les plus qualifiés et les mieux adaptés à votre entreprise, ce qui peut améliorer votre compétitivité sur le marché.

Amélioration de la qualité des embauches

Améliorer la qualité des embauches est un résultat direct des contrôles de références. En filtrant soigneusement les candidats, vous augmentez la probabilité de recruter des individus performants et alignés sur les valeurs et la culture de votre entreprise.

Fidélisation des employés

Fidéliser les employés à long terme grâce à un processus de recrutement plus rigoureux. Les candidats qui passent avec succès les contrôles de références sont souvent mieux préparés et plus engagés, ce qui réduit le turnover et favorise une équipe stable et productive.

Comment effectuer un contrôle de références efficace ?

Réaliser un contrôle de références efficace est essentiel pour garantir la qualité des recrutements. Voici un guide détaillé des étapes à suivre pour effectuer cette vérification avec succès.

Les étapes clés du processus

  1. Préparation
    • Identification des références : Demandez au candidat de fournir une liste de références professionnelles, incluant des anciens managers, superviseurs et collègues directs.
    • Consentement du candidat : Assurez-vous d’obtenir l’autorisation écrite du candidat avant de contacter ses références pour respecter les normes de confidentialité et de protection des données.
  2. Planification des questions
    • Définition des objectifs : Clarifiez ce que vous souhaitez découvrir à travers ce contrôle (performances, comportement, compétences spécifiques).
    • Élaboration des questions : Préparez une liste de questions standardisées pour obtenir des informations comparables d’une référence à l’autre.
  3. Contact des références
    • Choix du moyen de contact : Déterminez si vous allez contacter les références par téléphone, email ou via une plateforme de vérification de références.
    • Planification des appels : Programmez les appels à des moments convenables pour les référents, en tenant compte des différences de fuseaux horaires si nécessaire.
  4. Enquête approfondie
    • Conduite des entretiens : Suivez votre liste de questions tout en restant flexible pour approfondir certains aspects selon les réponses fournies.
    • Prise de notes : Documentez les réponses avec précision pour une analyse ultérieure.
  5. Analyse des informations
    • Évaluation des réponses : Comparez les informations obtenues avec ce que le candidat a déclaré et analysez les points forts et les zones de préoccupation.
    • Synthèse des résultats : Résumez les conclusions dans un rapport clair et objectif.

Les questions essentielles à poser

Pour obtenir des informations détaillées et pertinentes, voici quelques questions types à poser lors d’un contrôle de références :

  1. Contexte du poste
    • Pouvez-vous confirmer les dates d’emploi et le titre du poste du candidat ?
    • Quelles étaient ses principales responsabilités et missions ?
  2. Performances et compétences
    • Comment évalueriez-vous les performances globales du candidat ?
    • Quelles compétences techniques et professionnelles le candidat a-t-il démontrées ?
    • Pouvez-vous donner des exemples de projets ou de réalisations marquantes ?
  3. Comportement et attitude
    • Comment décririez-vous l’attitude du candidat au travail ?
    • Le candidat a-t-il montré des capacités de leadership ou de travail en équipe ?
    • Comment gérait-il le stress et les situations difficiles ?
  4. Forces et faiblesses
    • Quelles sont les principales forces du candidat selon vous ?
    • Y a-t-il des domaines où il pourrait s’améliorer ?
  5. Motivations et départ
    • Pourquoi le candidat a-t-il quitté votre organisation ?
    • Recommanderiez-vous ce candidat pour un poste similaire ?
  6. Compatibilité culturelle
    • Comment le candidat s’adaptait-il à la culture d’entreprise ?
    • Avait-il des problèmes de communication ou de collaboration avec d’autres membres de l’équipe ?
  7. Autres observations
    • Y a-t-il autre chose que vous pensez que nous devrions savoir au sujet du candidat ?

Conseils pour un contrôle de références efficace

  • Soyez respectueux du temps des référents : Programmez les appels à des moments convenables et soyez concis et précis dans vos questions.
  • Utilisez un script flexible : Ayez une liste de questions préparée, mais soyez prêt à suivre le fil de la conversation pour obtenir des informations plus détaillées.
  • Vérifiez les informations conflictuelles : Si les réponses d’une référence ne correspondent pas aux déclarations du candidat, cherchez à comprendre pourquoi.

En suivant ces étapes et en posant les bonnes questions, vous pouvez effectuer un contrôle de références complet et précis, ce qui vous aidera à prendre des décisions de recrutement éclairées et à éviter les mauvaises surprises.

Les erreurs à éviter lors d’un contrôle de références

Le contrôle de références est une étape cruciale dans le processus de recrutement, mais il n’est pas exempt de pièges. Pour garantir son efficacité, il est important d’éviter certaines erreurs courantes. Voici les principales erreurs à éviter et comment les contourner :

1. Ne pas obtenir le consentement du candidat

Erreur : Contacter les références sans obtenir l’autorisation explicite du candidat.

Pourquoi c’est un problème : Cela peut non seulement violer les normes de confidentialité, mais aussi nuire à la relation de confiance avec le candidat.

Solution : Toujours demander au candidat de fournir des références et obtenir leur consentement écrit avant de les contacter. Expliquez clairement pourquoi vous avez besoin de cette vérification et comment vous allez utiliser les informations obtenues.

2. Poser des questions trop vagues

Erreur : Poser des questions générales comme « Comment était le candidat ? ».

Pourquoi c’est un problème : Les réponses obtenues seront souvent superficielles et peu informatives.

Solution : Préparer des questions spécifiques et pertinentes qui permettent d’obtenir des informations détaillées sur les compétences, les comportements et les réalisations du candidat. Par exemple, « Pouvez-vous décrire une situation où le candidat a dû gérer un projet complexe ? ».

3. Ne pas vérifier plusieurs références

Erreur : Se fier à une seule référence pour évaluer le candidat.

Pourquoi c’est un problème : Une seule opinion peut être biaisée ou insuffisante pour obtenir une vision complète du candidat.

Solution : Toujours contacter plusieurs références pour obtenir des perspectives variées. Cela permet de vérifier la cohérence des informations et d’avoir une vue d’ensemble plus équilibrée.

4. Ne pas vérifier les références de manière indépendante

Erreur : Accepter les références fournies par le candidat sans vérification indépendante.

Pourquoi c’est un problème : Les candidats peuvent choisir des références qui leur sont favorables ou même fournir de fausses informations.

Solution : Vérifiez l’authenticité des références en utilisant des moyens indépendants, comme des annuaires professionnels ou des réseaux sociaux professionnels pour confirmer les positions et les relations professionnelles des référents.

5. Ignorer les signaux d’alarme

Erreur : Ne pas prêter attention aux commentaires négatifs ou aux hésitations des référents.

Pourquoi c’est un problème : Ignorer les signaux d’alarme peut conduire à recruter un candidat qui ne convient pas au poste ou à la culture de l’entreprise.

Solution : Si un référent hésite ou donne des commentaires négatifs, approfondissez pour comprendre les raisons. Demandez des exemples concrets pour évaluer l’importance de ces signaux.

6. Manquer de confidentialité

Erreur : Partager les informations obtenues lors du contrôle de références avec des personnes non concernées.

Pourquoi c’est un problème : Cela peut violer la confidentialité et nuire à la réputation professionnelle du candidat.

Solution : Limitez l’accès aux informations de contrôle de références aux personnes directement impliquées dans le processus de recrutement et assurez-vous que toutes les données sont traitées de manière confidentielle.

7. Ne pas poser de questions sur la compatibilité culturelle

Erreur : Se concentrer uniquement sur les compétences techniques et les performances sans évaluer l’adéquation culturelle.

Pourquoi c’est un problème : Un candidat peut avoir d’excellentes compétences mais ne pas s’intégrer à la culture de l’entreprise, ce qui peut affecter la dynamique de l’équipe et la satisfaction au travail.

Solution : Posez des questions sur la manière dont le candidat s’adaptait à la culture de son ancienne entreprise et interagissait avec ses collègues. Cela vous aidera à évaluer si le candidat correspond à la culture de votre entreprise.

8. Se fier uniquement aux références écrites

Erreur : Utiliser uniquement des lettres de recommandation sans effectuer d’entretiens de vérification.

Pourquoi c’est un problème : Les lettres de recommandation peuvent être biaisées ou incomplètes et ne permettent pas d’explorer des sujets spécifiques.

Solution : Préférez les entretiens téléphoniques ou en personne pour obtenir des informations plus détaillées et nuancées. Les échanges directs permettent de poser des questions de suivi et d’approfondir les réponses.

En évitant ces erreurs courantes, vous pouvez réaliser un contrôle de références plus rigoureux et obtenir des informations précieuses pour prendre des décisions de recrutement éclairées.

Les meilleures pratiques pour un contrôle de références réussi

Pour maximiser l’efficacité de vos contrôles de références et en tirer le meilleur parti, il est crucial de suivre certaines meilleures pratiques. Voici quelques conseils pour assurer la réussite de cette étape cruciale du recrutement.

1. Préparez-vous minutieusement

Définir des objectifs clairs : Avant de contacter les références, clarifiez ce que vous cherchez à découvrir. Quels aspects des compétences et du comportement du candidat souhaitez-vous vérifier ?

Préparez des questions spécifiques : Formulez une liste de questions ciblées qui vous permettront d’obtenir des informations précises et utiles.

2. Choisissez les bonnes références

Demandez des références professionnelles : Priorisez les anciens managers, superviseurs ou collègues directs qui ont travaillé étroitement avec le candidat. Ils seront en mesure de fournir des informations pertinentes sur ses performances et son comportement.

Vérifiez l’authenticité des références : Utilisez des plateformes professionnelles comme LinkedIn pour confirmer que les références fournies par le candidat sont légitimes.

3. Contactez les références de manière professionnelle

Programmez des entretiens téléphoniques : Les appels téléphoniques permettent d’obtenir des réponses plus détaillées et nuancées que les emails ou les lettres de recommandation.

Respectez le temps des référents : Soyez ponctuel et concis lors de vos appels. Informez-les à l’avance de la durée estimée de l’entretien.

4. Posez des questions pertinentes et détaillées

Utilisez un script flexible : Bien qu’il soit important d’avoir une liste de questions préparée, restez flexible et prêt à explorer les réponses données pour obtenir des détails supplémentaires.

Posez des questions ouvertes : Encouragez les référents à fournir des exemples concrets et des anecdotes qui illustrent les compétences et le comportement du candidat.

5. Analysez les réponses de manière critique

Cherchez la cohérence : Comparez les informations obtenues avec ce que le candidat a déclaré. Les réponses incohérentes ou contradictoires peuvent être des signaux d’alarme.

Évaluez les commentaires négatifs : Si un référent émet des critiques, approfondissez pour comprendre le contexte et la gravité des problèmes évoqués.

6. Documentez et synthétisez les informations

Prenez des notes détaillées : Documentez toutes les réponses fournies par les référents pour une analyse ultérieure.

Rédigez un rapport de synthèse : Compilez les informations obtenues dans un rapport clair et objectif, en mettant en évidence les points forts et les zones de préoccupation.

7. Respectez la confidentialité

Limitez l’accès aux informations : Seules les personnes directement impliquées dans le processus de recrutement doivent avoir accès aux informations de contrôle de références.

Traitez les données avec soin : Assurez-vous que toutes les informations sont stockées de manière sécurisée et utilisée conformément aux politiques de confidentialité de l’entreprise.

8. Utilisez des outils spécialisés

Plateformes de vérification de références : Envisagez d’utiliser des outils spécialisés qui automatisent une partie du processus, garantissant ainsi une plus grande efficacité et une meilleure précision des données recueillies.

Outils de gestion des candidatures : Intégrez les contrôles de références dans votre système de gestion des candidatures pour un suivi centralisé et organisé.

9. Communiquez avec le candidat

Faites part des résultats : Informez le candidat des résultats de ses contrôles de références, surtout s’il y a des points nécessitant des clarifications ou des discussions supplémentaires.

Gardez le candidat informé : Maintenez une communication transparente tout au long du processus pour renforcer la confiance et l’engagement.

10. Soyez équitable et non discriminatoire

Traitement équitable : Assurez-vous que tous les candidats passent par le même processus de contrôle de références pour éviter toute discrimination.

Questions non discriminatoires : Posez des questions professionnelles et évitez les sujets personnels qui pourraient être perçus comme discriminatoires ou intrusifs.

En suivant ces meilleures pratiques, vous pouvez réaliser des contrôles de références plus efficaces et obtenir des informations précieuses qui vous aideront à prendre des décisions de recrutement éclairées et confiantes

Comparatif des Outils de Prise de Références

Comparatif des Outils de Prise de Références en France

Outil Présentation Fonctionnalités Avantages
RefNow Plateforme en ligne simplifiant le contrôle de références par l’automatisation.
  • Envoi automatique des demandes par email
  • Centralisation des réponses
  • Analyse et comparaison avec des rapports détaillés
  • Intégration avec ATS
  • Gain de temps
  • Réponses structurées et standardisées
  • Sécurisation des données
SkillSurvey Outil basé sur la science des données pour recueillir des informations détaillées.
  • Questionnaires sur mesure
  • Collecte anonyme des réponses
  • Rapports analytiques et graphiques
  • Enquêtes basées sur des recherches validées
  • Feedback anonyme et complet
  • Insights détaillés et actionnables
Checkster Utilise l’intelligence collective pour des évaluations précises des performances.
  • Demandes de références par email ou SMS
  • Agrégation des réponses
  • Rapports dynamiques
  • Intégration avec ATS
  • Processus rapide
  • Analyses détaillées
  • Amélioration de la qualité des recrutements
Xref Plateforme automatisée sécurisant et accélérant le processus de contrôle de références.
  • Automatisation des demandes et réponses
  • Suivi en temps réel
  • Analyse des données avec rapports détaillés
  • Conformité GDPR
  • Réduction du temps de vérification
  • Réponses précises grâce à des questionnaires structurés
  • Sécurité et conformité
Verifdiploma Service spécialisé dans la vérification des diplômes et références académiques.
  • Vérification des diplômes auprès des institutions
  • Rapports détaillés sur l’authenticité
  • Suivi des statuts de vérification
  • Fiabilité des informations
  • Réduction des risques de falsification
  • Service adapté aux profils hautement qualifiés

Conclusion

Le contrôle de références est bien plus qu’une simple formalité dans le processus de recrutement. Il constitue une étape cruciale pour s’assurer que les informations fournies par le candidat sont exactes et pour évaluer son potentiel réel dans votre organisation. En suivant une approche structurée et méthodique, et en utilisant les bons outils, vous pouvez transformer cette étape en un levier puissant pour optimiser vos recrutements.

Validation et fiabilité : Un contrôle de références bien mené permet de confirmer la véracité des informations mentionnées dans le CV et lors des entretiens. Cela réduit considérablement les risques d’embaucher des candidats qui auraient falsifié leurs qualifications ou exagéré leurs compétences.

Amélioration de la qualité des embauches : En obtenant des insights détaillés sur les performances passées et le comportement des candidats, vous pouvez mieux évaluer leur adéquation avec le poste et la culture de votre entreprise. Cela vous aide à sélectionner des candidats non seulement compétents, mais aussi alignés avec vos valeurs et votre environnement de travail.

Réduction des risques et des coûts : Les mauvaises embauches peuvent être coûteuses en termes de temps, d’argent et de moral des équipes. En intégrant systématiquement des contrôles de références, vous réduisez ces risques en identifiant dès le départ les candidats qui pourraient ne pas convenir.

Renforcement de la marque employeur : Un processus de recrutement rigoureux et transparent renforce votre image de marque en tant qu’employeur sérieux et professionnel. Les candidats potentiels voient que vous prenez le temps de vérifier les références, ce qui peut attirer des talents de qualité et améliorer votre réputation sur le marché du travail.

Prise de décision éclairée : Les informations objectives obtenues à partir des références complètent les impressions subjectives des entretiens. Cela vous permet de prendre des décisions de recrutement plus équilibrées et informées, basées sur des données tangibles et vérifiées.

Engagement et rétention des employés : Les candidats qui passent avec succès les contrôles de références sont souvent plus engagés et mieux préparés pour s’intégrer dans votre équipe. Cela contribue à une meilleure rétention des employés et à une équipe plus stable et productive.

En conclusion, le contrôle de références est une pratique essentielle pour tout recruteur ou responsable RH souhaitant optimiser ses recrutements et minimiser les risques. En investissant le temps nécessaire pour vérifier les antécédents professionnels des candidats, vous vous donnez les moyens de faire des choix éclairés, d’améliorer la qualité de vos embauches et de renforcer votre marque employeur. Ne sous-estimez pas l’importance de cette étape : elle peut faire toute la différence entre une embauche réussie et une erreur coûteuse.

Comment pourriez-vous améliorer votre processus de contrôle de références pour en tirer encore plus de bénéfices ?

Auteur

Olivier NIEL

Enthousiaste des domaines de l’innovation et des ressources humaines, Olivier Niel partage son expertise à travers des articles dynamiques sur notre blog.

Voir d'autres articles

woman in green jacket raising her hands

Comment préparer et soigner le départ des collaborateurs : L’importance de l’offboarding en RH et son lien avec l’onboarding

L’offboarding, un processus RH essentiel, est souvent négligé par les entreprises. Pourtant, il joue un rôle crucial dans la gestion...

man holding tablet computer

Comment prospecter efficacement sur LinkedIn ?

Dans le paysage numérique actuel, où la concurrence est féroce et les opportunités abondantes, il est impératif pour les professionnels...

man holding clear glass jar

Zoom sur les levées de fonds de la semaine 16- 2024

Cette semaine, plusieurs entreprises innovantes ont effectué des levées de fonds significatives, marquant un dynamisme soutenu dans divers secteurs allant...