Comment fonctionne la comptabilité d’une entreprise ?

Comment fonctionne la comptabilité d’une entreprise ?

Contenus

La comptabilité désigne toutes les pratiques qui permettent de répertorier les flux financiers (recettes et dépenses) d’une organisation. Il faut dire qu’elle est commune à toutes les sociétés, qu’elles soient publiques, privées, et peu importe le secteur d’activité. La mise en place de la comptabilité s’inscrit dans le respect des obligations légales. Elle aide à avoir une idée nette sur l’état de santé financière. Voici quelques éléments de réponse grâce auxquels il est possible de mieux cerner le fonctionnement de la comptabilité d’entreprise.

Les modalités d’organisation.

Il convient ici de souligner que deux modalités se présentent à vous pour organiser la comptabilité de votre entreprise. En effet, vous pouvez l’externaliser en ayant recours à un cabinet d’expertise comptableou la gérer en interne.

Organisation externe.

Le recours à un spécialiste de l’expertise comptable vous permet dans un premier temps de sécuriser votre trésorerie. Sachez que les professionnels en la matière vont s’assurer que la société soit toujours à jour vis-à-vis des règlements fiscaux. Grâce à leurs compétences, vous gagnez en temps, car c’est un exercice chronophage qui requiert une attention particulière sur chaque détail.

Dans les tâches liées à la comptabilité, la moindre erreur peut conduire votre entreprise à faire face à de lourdes sanctions. En optant pour une gestion externalisée de la fonction comptable, vous pouvez donc vous concentrer sur d’autres tâches. Mieux, les ressources internes sont mobilisées pour d’autres activités. Cela permet d’améliorer le rendement de la société qui devient, par ricochet, plus compétitive sur le marché. L’autre avantage est que vous allez profiter des conseils et des avis des experts pour gérer efficacement votre entreprise.

Organisation interne.

À ce niveau, vous pouvez vous en occuper personnellement ou confier votre comptabilité à un collaborateur. Si vous partez sur la première solution, assurez-vous de disposer de notions techniques en la matière. Dans le cas échéant, il est préférable de recruter une personne qui sera chargée des opérations comptables de l’entreprise.

L’avantage avec l’organisation interne est que c’est une option moins coûteuse qui garantit une réactivité beaucoup plus importante. Elle favorise la rapidité des prises de décision. Toutefois, une éventuelle erreur peut être un frein au développement de la société. Vous allez perdre un temps précieux qui risque d’entraver le fonctionnement des autres services (commercial, administratif).

L’élaboration de la charte comptable.

Encore appelée plan comptable, la charte est un document officiel qui permet de centraliser les données financières d’une entreprise. Elle est subdivisée en sept classes et contribue à la mise en place des états en fin d’année fiscale. La charte aide à retracer tous les mouvements de flux financiers, car ils sont référencés avec un numéro unique.

Chaque écriture comptable, notamment le paiement des taxes, les devis ou les déclarations sociales, y est enregistrée accompagnée de justificatifs. Grâce à toutes ces informations, vous pouvez établir le bilan, les annexes et un compte de résultat. Le premier représente le patrimoine de votre entreprise à un moment précis avec les actifs et les passifs.

Quant aux annexes, ce sont des outils qui permettent de mieux appréhender le bilan et le compte de résultat. Ce dernier aide à déterminer les charges et les produits de l’entreprise en faisant apparaître soit une perte ou un bénéfice.

Les principes relatifs au fonctionnement de la comptabilité d’une entreprise.

Afin de garantir transparence et fiabilité, la comptabilité de votre entreprise doit répondre à certains principes.

Le principe de la continuité d’exploitation.

L’entreprise est censée poursuivre indéfiniment son exercice. Aussi, les états financiers doivent être établis dans une logique de continuité d’exploitation. Avec ce principe, toute hypothèse de cessation (partielle ou totale) d’activité est réfutée au moment de présenter le bilan. Il faut comptabiliser les passifs et les actifs en restant dans la logique que l’entreprise va continuer par exister dans le futur.

Le principe de non-compensation.

Vous ne devez pas compenser une dette par une créance même si les deux ont la même valeur. Les opérations comptables sont enregistrées séparément et figurent soit dans la colonne des passifs ou celle des actifs. En d’autres termes, ce principe vous interdit de fusionner lors du bilan un produit et une charge.

Le principe des coûts historiques.

Si l’entreprise acquiert un bien, celui-ci est enregistré sous le prix d’achat à sa date d’entrée dans la société. Le principe stipule qu’au moment du bilan, vous ne devez pas réévaluer sa valeur même si elle a connu une augmentation. En ce qui concerne les équipements acquis gratuitement, ils sont inscrits en fonction d’une estimation de leur coût de production.

Le principe d’indépendance des exercices.

Suivant ce principe, il faut relier chaque mouvement comptable à l’exercice concerné (période durant laquelle il est établi). Il faut juste comprendre qu’une facture ne doit être enregistrée qu’une seule fois, même si la prestation est exécutée ultérieurement.

Le principe d’importance relative.

Votre société est tenue de rendre publiques certaines données qui peuvent influencer les décisions de vos partenaires (banques, actionnaires, créanciers). Le même principe vous autorise à laisser de côté des événements ou à dissimuler des informations que vous jugez sans importance. Par ailleurs, il est conseillé de définir un seuil de signification afin de déterminer la nature de ces dernières.

En somme, il faut dire que la comptabilité d’une entreprise obéit à un mode de fonctionnement méthodique. Pour une meilleure gestion de votre société, il est courant d’externaliser son organisation en sollicitant les prestations des cabinets d’expertise comptable. De tels professionnels sont habilités à vous guider pour prendre les bonnes décisions en vue du bon fonctionnement de l’entreprise.

recruter un commercial

Vous cherchez : un commercial ? Un nouveau challenge ?

Votre message

[contact-form-7 id="32231" title="Sans titre"]