Tel: 0617012661

Connaître le langage corporel et les expressions faciales

Le langage corporel fait référence aux messages non verbaux que nous envoyons pour nous exprimer. Selon les spécialistes, ces gestes non verbaux jouent un très grand rôle dans la vie quotidienne.

Qu’il soit question de nos mimiques ou de nos gestes, ce que nous ne prononçons pas peut transmettre un volume d’informations.

Il est essentiel de connaître le vocabulaire du corps, mais aussi de faire attention à certains autres indices, comme le contenu. Dans de nombreuses circonstances, vous devriez examiner les indices en tant que groupe au lieu de vous focaliser sur une simple action.

Voici ce qu’il faut regarder lorsque vous tentez de comprendre le langage corporel.

Les yeux sont souvent appelés les ” vitrines de l’âme “, car ils sont en mesure de dévoiler une grande partie des sentiments et des idées d’une certaine personne.

Au cours d’une discussion avec une autre personne, il est naturel et primordial de noter les gestes des yeux.

Vous pouvez par exemple observer si les personnes ont un contact visuel direct ou si elles fuient leur regard, si elles battent des paupières ou si leurs pupilles sont dilatées.

Lorsque vous évaluez le langage corporel, prêtez votre attention aux mouvements oculaires suivants.

Lorsqu’une personne vous fixe dans les yeux au cours d’une discussion, cela indique qu’elle est attentive et intéressée. Toutefois, un regard soutenu peut donner l’impression d’être menaçant.

D’autre manière, le fait de couper le regard et de détourner souvent les yeux pourrait indiquer que la personne est préoccupée, mal à l’aise ou qu’elle tente de dissimuler ses réels sentiments

Le clignement des yeux est un phénomène naturel, mais vous devez aussi faire attention à ce que la personne ne cligne pas trop ou pas suffisamment des yeux.

Les individus clignent souvent plus rapidement des yeux lorsqu’ils se sentent en détresse ou mal à l’aise. Des clignements peu fréquents peuvent indiquer qu’une autre personne essaie délibérément de maîtriser ses mouvements oculaires7.

Par ailleurs, un joueur de poker peut cligner moins souvent des yeux car il cherche délibérément à donner l’impression que la partie qu’il a reçue ne lui plaît pas.

La dimension de la pupille peut être un signe de la communication non-verbale très discret. Si les conditions d’éclairage de votre environnement déterminent la dilatation de la pupille, les sentiments sont parfois à la source de petites variations de la dimension de la pupille.

Par ailleurs, vous connaissez peut-être la formule “les yeux langoureux” pour décrire le regard d’une personne qui est attirée par une autre personne. Des yeux très fortement dilatés, par conséquent, peuvent indiquer qu’une personne est intéressée, même excitée.

Les gestes

Les gestes sont parmi les plus directs et les plus évidents des signaux du langage corporel. Agiter, pointer et utiliser les doigts pour désigner des chiffres sont des signes très communs et faciles à saisir.

Cependant, comme certains gestes sont culturels, le fait de lever le pouce ou de faire le signe de la paix dans un autre pays peut avoir une signification totalement différente.

Les quelques exemples suivants ne sont que des illustrations de gestes fréquents et de leurs possibles significations :

Un poing fermé peut signifier la rage dans quelques situations ou la solidité dans autres situations. Le pouce vers le haut et le pouce vers le bas sont des gestes d’approbation et de désapprobation souvent associés Le signe “ok”, qui correspond au fait de joindre le pouce et l’index dans un cercle tout en tendant les trois autres doigts, peut être employé pour signifier “ok” ou “tout va bien”. Dans certaines régions d’Europe, toutefois, le même signe est également utilisé pour indiquer que vous n’êtes rien du tout. Dans certains États d’Amérique du Sud, ce signe est en fait un geste vulgaire. Le signe du V, créé en levant l’index et le majeur et en les écartant pour créer une figure en V, signifie la Paix ou la victoire dans certains pays. Au Royaume-Uni et en Australie, le symbole a une signification offensante lorsque le dos de la main est orienté vers l’extérieur.

La posture

La façon dont nous tenons notre corps peut aussi constituer un aspect important du langage corporel.

La posture peut véhiculer une foule de renseignements sur les émotions d’une certaine personne, ainsi que des indications sur les caractéristiques de sa propre personnalité, par exemple si elle est sûre d’elle, ouverte ou discrète.

Par exemple, le fait de se tenir droit peut indiquer qu’une personne est attentive et concentrée sur ce qui se déroule. En comparaison, le fait d’être assis avec le corps penché en avant peut signifier que la personne est ennuyée ou indifférente.

Quand vous essayez de déchiffrer le langage corporel, remarquez certains des messages que la position d’une certaine personne peut envoyer.

Une posture ouverte consiste à maintenir le tronc du corps ouvert et exposé. Ce type de position indique la convivialité, l’ouverture et la volonté. La posture fermée consiste à cacher le corps, notamment en se penchant en avant et en tenant les bras et les jambes croisés. Ce type de posture peut être un signe d’hostilité, d’antipathie et d’anxiété.

Expressions du visage

Pensez un moment à tout ce que peut véhiculer une expression faciale. Un sourire peut signifier une approbation ou un sentiment de bonheur. Un regard mauvais peut signaler la déception ou le manque de joie.

Parfois, nos mimiques peuvent dévoiler nos réels sentiments face à une situation particulière. Si vous affirmez que vous vous portez bien, le visage que vous affichez pourrait indiquer le contraire.

Voici quelques exemples de sentiments qui sont exprimés par les expressions du visage :

Bonheur La tristesse Colère Surprise Dégoût Peur Confusion Excitation Désir Mépris

Les expressions du visage d’une personne permettent même de déterminer si nous avons confiance ou si nous pensons ce qu’elle dit.

Une étude a montré que la meilleure façon de se fier à une expression faciale consistait en un léger haussement de sourcils et un léger sourire. Selon les chercheurs, cette expression transmet à la fois l’amabilité et la confiance.

Les études indiquent même que nous jugeons le niveau d’intelligence des gens en nous basant sur leur expression et leur visage.

Une autre étude a révélé que les individus qui avaient un visage plus fin et un nez plus visible étaient plus souvent perçus comme étant intelligents. Les gens ayant une expression joyeuse et souriante ont également été jugés plus brillants que ceux ayant une expression colérique

Les bras et les jambes

Les bras et les jambes peuvent aussi être utiles pour communiquer des informations non verbales. Croiser les bras peut signifier une attitude de défense. Le fait de détourner les jambes d’une autre personne peut indiquer une antipathie ou un inconfort à l’égard de cette personne.

D’autres signes subtils, comme le fait de tendre les bras, pourraient être une façon de paraître plus imposant ou plus autoritaire, tandis que le fait de garder les bras près du corps peut être un effort pour se réduire ou se soustraire à toute attention.

Lorsque vous analysez le langage corporel, prêtez votre attention à certains des signes suivants que les bras et les jambes peuvent transmettre :

Les bras en croix peuvent signifier qu’une personne se sent sur la défensive, qu’elle se protège ou qu’elle se ferme. Se tenir avec les mains placées sur les hanches peut indiquer qu’une personne est disposée et qu’elle a le contrôle, mais cela peut également être un signe d’agressivité. Le fait de mettre les mains derrière le dos peut signifier que la personne s’ennuie, est angoissée ou même en rage. Le fait de tapoter des doigts rapidement ou de remuer peut être le signe qu’une personne s’ennuie, est impatiente ou frustrée. Croiser les jambes peut signifier qu’une personne se sent fermée ou a besoin d’intimité.

Espace privé

Avez-vous déjà entendu quelqu’un parler de son espace personnel ? Vous êtes-vous déjà senti gêné lorsque vous êtes un peu trop près de quelqu’un ?

Tout comme les gestes du corps et les mimiques peuvent communiquer un grand nombre de renseignements non verbaux, il en va de même pour l’espace physique entre les individus.

Il a  quatre niveaux de distance sociale qui se produisent dans différentes situations.

Distance sociale : 80- 100 CM

Ce niveau de distance indique souvent une plus grande complicité ou un plus grand confort entre les personnes. Il se produit habituellement lors d’un contact physique intime, comme une étreinte, un murmure ou un toucher.

Distance sociale : 50-80 cm

La distance physique à ce niveau se manifeste généralement entre des personnes qui sont des parents ou des amis proches. La distance à laquelle les deux personnes peuvent se tenir ensemble peut être un indicateur du niveau de leur relation.

Distance sociale : 1M à 2 M

Ce niveau de proximité physique est généralement utilisé avec des personnes qui se connaissant bien.

Avec une personne que vous connaissez bien, par exemple un collègue de bureau que vous voyez souvent, vous pouvez vous rapprocher de la personne.

Dans les cas où vous ne connaîtrez pas bien l’autre individu, comme un livreur que vous ne voyez qu’une fois par mois, une distance de 2 à 3 mètres peut être plus confortable.

Distance publique : 3 À 5 mètres

La notion de distance physique à ce niveau est fréquemment utilisée dans les situations de prise de parole en public. Parler devant une salle de classe remplie de jeunes ou faire une conférence au travail sont de bons exemples de telles situations.

Il est également essentiel de noter que le type de distance personnelle dont les personnes ont besoin pour se mettre à l’aise peut varier d’une manière ou d’une autre.

Un exemple fréquemment cité est la différence entre les gens issus de cultures hispaniques et ceux originaires d’Amérique du Nord. Les personnes issues des pays latinos ont généralement tendance à se sentir plus à l’aise lorsqu’elles se rapprochent les unes des autres, tandis que celles d’Amérique du Nord ont besoin d’une plus grande distance personnelle.

Le langage corporel pendant un entretien.

Le langage corporel lors d’un entretien joue un rôle très déterminant dans la réussite ou non de votre carrière. En effet, l’expression “les gestes sont plus forts que les mots” est très juste, surtout lors d’un entretien d’embauche. La manière dont vous vous montrez laisse un effet significatif sur votre interlocuteur.

Tout – de votre costume à votre coupe de cheveux, en passant par vos bijoux et tout ce que vous pourriez porter sur vous – est jugé ! Dès que vous passez la porte de la société, vous êtes perçu avec des avis différents par des personnes différentes.

Voici quelques précieux conseils qui vous permettront de vous assurer que votre langage corporel est parfait pour laisser une bonne impression.

Contact visuel

Le langage corporel pendant l’entretien doit vous permettre d’établir un contact visuel avec votre interlocuteur. Un des aspects les plus importants de votre expression corporelle lors d’un entretien d’embauche est le contact visuel, qui doit être établi et maintenu. Non seulement cela prouve que vous êtes réellement attentif à votre interviewer, mais cela indique aussi que vous vous engagez dans la conversation.

Cela ne signifie pas pour autant que vous devez fixer sans raison votre interlocuteur. Mais vous devez essayer de maintenir le regard pendant deux ou trois secondes à la fois. Si vous êtes en présence de deux ou plusieurs interlocuteurs à la fois, tournez-vous vers la première personne qui a posé la question, mais veillez à maintenir un contact visuel avec chacun d’entre eux.

S'asseoir bien droit

Là aussi, le fait de se redresser sur sa chaise envoie un signal de confiance et de sérieux. Il est conseillé de ne pas se pencher en avant ou en arrière, car une telle attitude suggère que vous avez une position très désinvolte et “pas vraiment concernée”.

Si vous ne parvenez pas à vous tenir droit, essayez de vous relever de la tête. Faites pression sur vos épaules et maintenez un équilibre stable du haut de votre corps en position assise : tel doit être votre langage corporel pendant l’entretien.

Adoptez une position droite et verticale dès votre entrée dans la salle de recrutement. Lorsqu’on vous posera une question, inclinez-vous un peu en avant pour manifester votre curiosité et votre intérêt.

Gestes des mains

Le langage corporel de votre entretien d’embauche vous invite à faire usage de vos mains par des gestes subtils. Les gestes des mains, comme se toucher le bout des doigts, se serrer les paumes et remuer les doigts en parlant, sont des signes de franchise et de sincérité. Vous pouvez aussi essayer de poser vos main sur vos genoux à un certain moment.

Le fait de serrer les poings et de remuer les mains en parlant laisse supposer que vous être nerveux et instable. Il est formellement interdit de se mordre les ongles pendant l’entretien, car cela vous donne à la fois l’impression d’être nerveux et déconcentré.

Évitez de toucher votre visage

Les candidats qui se touchent le visage souvent sont réputés être malhonnêtes et peu dignes de confiance. Se toucher le visage en se tripotant les cheveux ou en se grattant le nez n’est pas une bonne gestuelle.

De même, se gratter la tête ou le cou laisse penser à l’autre personne que vous vous êtes ennuyé ou que vous ne vous intéressez pas à elle. Les croisements de bras et de jambes vous font passer pour une personne inapprochable et sur la défensive. Au lieu de cela, maintenez vos épaules relâchées et faites face à votre interlocuteur pour lui montrer votre implication dans l’entretien.

Avoir le sourire.

Chaque fois que c’est possible, optimisez le langage corporel pendant votre entretien et montrez-vous souriant pour qu’il y ait de la joie dans et à travers la salle des entretiens. Sourire une fois de temps en temps montre aussi que vous êtes à l’aise avec le cours de l’entretien. Gardez un sourire suffisamment équilibré – ni trop timide pour sembler peureux, ni trop excessif pour sembler être ridicule.

Il est expressément convenu que vous devez prêter une oreille vigilante et tenter de ne pas couper la parole à votre interlocuteur. Si cela est possible, riez quand l’intervieweur le fait en prononçant quelque chose de percutant ou de décalé. Cela signifierait que vous êtes tout à fait attentif et à l’écoute de ce qui se dit.

Rester au même endroit

Concrètement, du geste de vos mains jusqu’à celui de vos pieds, essayez de rester au même endroit. Sinon, si vous vous agitez sans arrêt, cela peut être compris comme un signe de lassitude ou une certaine impatience à mener le processus d’entretien. De cette manière, non la posture sera droite, mais votre concentration sera sur la personne qui vous interroge et non ailleurs. Vous semblerez plus attentif et intéressé par la session.

Miroir

Dernier point, mais non des moindres, faites-vous l’image de votre interlocuteur. C’est l’un des principaux conseils en matière de langage corporel pour les recrutements que de faire comme l’autre personne. Cela ne veut pas dire que vous imitez volontairement votre directeur des ressources humaines et que tout le processus se retourne contre vous.

Faites comme eux et adoptez leur gestuelle positive afin de vous mettre très vite dans les petits papiers de votre recruteur. Toutefois, faites-le avec soin afin de ne pas être trop audacieux et de ne pas donner l’impression que vous tentez de les ” imiter “. Faites un signe de tête s’il acquiesce, ou changez discrètement de position comme lui pour adopter un langage corporel commun.

Le plus importants est d’avoir une approche personnelle professionnelle et de respect envers votre recruteur. Depuis la première poignée de main jusqu’au départ, faites acte de respect vis-à-vis de votre interlocuteur pour obtenir des points.

Quelques conseils :


Asseyez-vous droit et bien calé sur votre chaise
Maintenez un contact visuel passif
Faites occasionnellement des gestes de la main pour vous exprimer.
Adoptez une bonne posture – pas de position avachie.
Hochez la tête lorsque vous écoutez

Laisser votre commentaire