Télétravail : l’employeur doit-il prendre en charge
la consommation d’énergie ?

Télétravail : l’employeur doit-il prendre en chargela consommation d’énergie ?

Contenus


Le télétravail ne cesse de se développer au sein des entreprises : liberté de travailler d’où l’on veut, journée plus tranquille au cours de la semaine, il présente de nombreux avantages pour les employés. Toutefois, il fait aussi grimper la facture d’énergie. Votre employeur doit-il prendre cette consommation énergétique en charge ? Réponse ici !

Depuis 2017, pas d’obligation pour l’employeur

Quel impact le télétravail a-t-il sur la consommation énergétique ?

Avec les confinements des années précédentes, le télétravail s’est peu à peu imposé dans les entreprises. Bien qu’il permette une liberté de travail plus grande, et un cadre plus confortable, le télétravail a un impact sur la facture énergétique des ménages le pratiquant.

En effet, en télétravail vous consommez plus d’électricité, pour alimenter vos appareils électroniques, et plus de chauffage au cours de l’hiver. Avec les récentes augmentations des prix de l’énergie, une journée de télétravail entraîne une augmentation salée de nos factures. Ainsi, pendant l’épidémie de Covid, il est estimé que les consommations énergétiques des ménages ont augmenté de 18€ à 97€ !

Une hausse de la facture qui nécessite souvent quelques habitudes plus économiques : grâce à Hello Watt, le conseiller d’énergie, économiser sur votre consommation énergétique devient plus simple, grâce à nos conseils quotidiens !

Pas d’obligation, mais une négociation possible

Depuis 2017, les employeurs ne sont plus tenus de prendre en charge les frais extérieurs que sont les dépenses énergétiques de leurs employés. Toutefois, il est possible de négocier avec votre employeur lors de la rédaction de votre contrat de télétravail.

En tant qu’employé, vous êtes en droit de demander une indemnité forfaitaire, qui varie selon le nombre de jours au cours desquels vous êtes en télétravail. Ainsi, si vous êtes en télétravail une journée dans la semaine, votre employeur pourra vous rembourser 10€ par mois sur votre facture énergétique.

Pour deux jours en télétravail, ce forfait s’élève à 20€, contre 30€ pour trois jours de télétravail..

Attention ! Vous n’êtes pas obligé de justifier les frais d’énergie engendrés par votre journée de télétravail !

Comment réduire ses dépenses énergétiques en télétravail ? 

Et si vous changiez de fournisseur ?

Changer de fournisseur vous permettra de réduire vos dépenses énergétiques. En effet, depuis 2007 le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence, permettant aux particuliers de trouver des offres d’énergie plus adaptées à leurs besoins.

Pour changer de fournisseur, il faut avant tout que vous définissiez ces besoins, ou votre profil consommateur. Pour cela, il vous suffit de prendre en compte quelques informations :

  • la superficie de votre logement ;
  • l’isolation de votre logement ;
  • les appareils électroniques nécessitant de l’électricité ;
  • le nombre d’occupants dans votre logement.

Puis il faut comparer les fournisseurs d’électricité, et leurs offres correspondant à vos besoins. Pour cela, prenez deux critères en compte : le prix du kWh et le prix de l’abonnement. Le service client du fournisseur, la tarification et l’origine de l’énergie proposée (locale, renouvelable) sont également importants à prendre en considération.

Le saviez-vous ? Pour comparer plus rapidement, vous pouvez également utiliser les services gratuits d’un comparateur en ligne, en cliquant ici !

Adopter des appareils électroniques moins énergivores

Vos appareils électroniques sont grands consommateurs d’énergie, et tendent à faire augmenter votre facture. En choisissant des appareils moins énergivores, vous ferez donc des économies. Pour cela, privilégiez les appareils dont l’étiquette énergie indique une note A !

N’oubliez pas d’éteindre vos appareils une fois que vous n’en avez plus besoin. Débranchez vos prises, ou adoptez des multiprises que vous pouvez éteindre. Cela permettra de limiter les consommations fantômes, qui font augmenter sévèrement votre facture énergétique

Quelques gestes simples à adopter

Faire des économies d’énergie passe avant tout par vos habitudes quotidiennes. Ainsi, adaptez votre chauffage selon les pièces de votre logement : les pièces dans lesquelles vous ne travaillez pas auront besoin d’une température plus basse.

Privilégiez également un bureau éclairé par de la lumière naturelle, qui vous aidera à limiter votre consommation d’électricité.

Pensez à éteindre les lumières une fois que vous quittez une pièce, et à aérer régulièrement, afin de rafraîchir et renouveler l’air dans votre logement ! Cela vous aidera à diminuer la température de votre chauffage, en limitant l’humidité dans votre logement, et vous permettra de respirer un air plus sain au quotidien !

recruter un commercial

Vous cherchez : un commercial ? Un nouveau challenge ?

Votre message

[contact-form-7 id="32231" title="Sans titre"]