La génération Z est moins satisfaite de son travail.

La génération Z est moins satisfaite de son travail.

Contenus


Alors que la génération Z commence à entrer sur le marché du travail, il devient de plus en plus évident qu’elle n’est pas aussi satisfaite de son emploi que les générations précédentes. Une étude récente de Gallup a révélé que seuls 26 % des répondants de la génération Z ont déclaré être engagés dans leur travail, contre 43 % des milléniaux (Génération Y) et 51 % des baby-boomers.

Il existe un certain nombre d’explications possibles à ce phénomène.

Pour commencer, les membres de la génération Z sont plus susceptibles de crouler sous les dettes d’études que leurs prédécesseurs.

Ils ont également grandi pendant la Grande Récession, ce qui peut leur avoir inculqué un plus grand sentiment de prudence et d’insécurité.

Il convient aussi de noter que la génération Z est la première génération à être élevée dans un monde où la technologie a envahi tous les aspects de leur vie. Cela peut les amener à être moins satisfaits des emplois traditionnels, qui peuvent souvent être monotones et peu satisfaisants.

Quelles que soient les raisons, il est clair que les membres de la génération Z sont moins satisfaits de leur situation professionnelle actuelle que les générations plus anciennes.

Cela pourrait avoir de profondes répercussions sur l’économie et la culture du lieu de travail dans son ensemble.

Pensez-vous que la génération Z est moins satisfaite de son travail ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Faites-le nous savoir dans les commentaires !

person holding black samsung android smartphone

L’entreprise comme un facteur de lien sociétal pour la nouvelle génération Z

Dans l’économie actuelle, il est plus important que jamais pour les entreprises de créer un lien fort avec leurs employés.

Mais qu’en est-il des employés qui sont encore à l’école ou qui viennent d’entrer dans la vie active ?

Comment les entreprises peuvent-elles se rapprocher de la génération Z ?

La génération Z est la première génération à être élevée dans un monde où la technologie a envahi tous les aspects de leur vie. Cela peut les amener à être moins satisfaits des emplois traditionnels, qui peuvent souvent être monotones et peu satisfaisants.

C’est pourquoi il est si important pour les entreprises de devenir un connecteur sociétal pour la génération Z.

Cela signifie qu’il faut créer une culture d’entreprise qui soit favorable et engageante, et offrir aux employés des occasions de se connecter les uns aux autres en dehors du travail.

Certaines entreprises le font déjà en proposant des modalités de travail flexibles, des événements sociaux, et même des bureaux accueillant des animaux de compagnie.

En créant un lien fort avec la génération Z, les entreprises peuvent s’assurer qu’elles disposeront d’une main-d’œuvre talentueuse et engagée pour les années à venir.

Autome, flexibilité, adaptabilité : les maîtres mots de la génération Z

La génération Z est la première génération à grandir avec la technologie au bout des doigts. C’est aussi la génération qui s’intéresse le plus à la flexibilité du travail et à l’autonomie professionnelle.

Ils veulent pouvoir travailler où et quand ils le veulent, et ils veulent pouvoir faire leurs propres trucs. C’est une génération très adaptable, et elle n’a pas peur du changement. Ils sont également très à l’aise avec la technologie, ce qui leur donne un avantage sur le marché du travail.

Cependant, leur capacité d’adaptation et leur aisance face au changement signifient aussi qu’ils sont moins satisfaits de leur emploi.

Dans une enquête récente, seuls 56 % des membres de la génération Z ont déclaré être satisfaits de leur emploi actuel, contre 65 % des baby-boomers.

Cela est probablement dû au fait que les membres de la génération Z ont des attentes plus élevées pour leur carrière que toute autre génération. Ils veulent pouvoir travailler à leurs propres conditions et ne sont pas prêts à se contenter d’un emploi qui ne répond pas à leurs besoins.

Si vous cherchez à attirer et à retenir les talents de la génération Z, il est important de se rappeler qu’ils apprécient l’autonomie et la flexibilité.

Offrez-leur la possibilité de travailler selon leurs propres conditions et donnez-leur la liberté de s’adapter à leurs besoins.

Cette nouvelle génération privilégie les missions aux emplois.

La génération Z est moins satisfaite de son emploi actuel. Ils préfèrent avoir des missions qui les mettent au défi et les intéressent plutôt qu’un simple emploi.

Cela peut être dû à l’influence d’Internet et des médias sociaux. Ils sont habitués à obtenir ce qu’ils veulent instantanément, et lorsqu’ils ne trouvent pas ce qu’ils recherchent dans leur emploi, ils deviennent rapidement insatisfaits.

Cela peut poser un défi aux employeurs qui cherchent à recruter et à retenir cette génération. Ils doivent trouver des moyens de rendre leurs emplois plus axés sur la mission afin de séduire la génération Z.

En outre, ils doivent se préparer à un taux de roulement plus élevé, car cette génération est moins susceptible de rester dans un emploi qui ne répond pas à ses besoins.

Si vous cherchez à recruter et à retenir la génération Z, envisagez de rendre vos emplois plus axés sur la mission. Préparez-vous à un taux de rotation plus élevé, et offrez des possibilités de croissance et de développement. En comprenant les besoins de cette génération, vous pourrez mieux les séduire et les garder satisfaits dans leur rôle.

Génération de « slasheurs »

La génération Z est également connue sous le nom de “génération slasher”. Cela s’explique par le fait qu’ils sont toujours à la recherche de la meilleure affaire. Ils sont prêts à changer d’emploi et même de carrière s’ils peuvent trouver quelque chose qui leur convient mieux.

Ils sont également à l’aise avec la technologie et sont capables de l’utiliser à leur avantage. Cela les rend très ingénieux et très capables de trouver rapidement ce qu’ils recherchent.

Cependant, tout cela a un prix. La génération Z est moins satisfaite de son emploi que toute autre génération. Ils sont toujours à la recherche de quelque chose de mieux et sont prêts à passer à autre chose s’ils le trouvent

Cela peut être une bonne ou une mauvaise chose, selon votre point de vue.

D’une part, cela permet aux employeurs de rester vigilants et de s’assurer qu’ils essaient constamment d’améliorer leur lieu de travail. D’autre part, cela peut conduire à l’instabilité et à de nombreux changements d’emploi.

Conclusion

La génération Z commence à entrer dans la vie active, mais elle n’est pas satisfaite de son expérience jusqu’à présent.

Cela peut être dû au fait qu’ils sont habitués à obtenir ce qu’ils veulent rapidement et facilement, et qu’ils n’ont pas l’impression que leur emploi leur offre suffisamment de défis ou de satisfaction.

Les employeurs devraient en tenir compte lorsqu’ils créent des opportunités d’emploi pour la génération Z, et s’assurer que le travail est stimulant et procure un sentiment d’accomplissement.

Si vous êtes à la recherche d’une carrière qui vous rendra heureux, il est important de tenir compte de ce que la génération Z dit à propos de son insatisfaction sur le marché du travail.

recruter un commercial

Vous cherchez : un commercial ? Un nouveau challenge ?

Votre message

[contact-form-7 id="32231" title="Sans titre"]